Projet DIESE : Dauphine Intervient En Start-up Existante.

16 mai 2019
Le master Contrôle Audit et Reporting Financier de l’université Paris-Dauphine PSL et l'IE Club...
Accueil > Art&Facts > Créations > session 2018

C'est à Dauphine, dans le restaurant du CROUS qu'a eu lieu l'exposition rituelle, le vendredi 14 septembre de 17h à 20h. 

 

Le workshop s'est déroulé du 4 au 7 septembre. Deux salles de cours standard étaient attribuées au workshop, et se sont transformées en ateliers de production !

 

Les oeuvres cette année ont exploré à nouveau les champs du rôle de l'auditeur, de l'exercice de son métier, du rôle du chiffre, de l'importance des relations humaines.

Elles ont pris des formes à la fois plus traditionnelles (sculpture) et plus conceptuelles (installation d'environnement).

 

Conception originale : Gwenaelle Nogathewsky et Philippe Mairesse

 

Animation et coaching : Emmanuella Dufourt, Pierre Labardin, Mikaël Monchicourt et Raphaël Tiberghien


La balance des-équilibres. Bois, cuivre, louche et bols en plastique, sable
Eva DE LACOSTE, Rivka GAMA, Edwige NORTIER, Finaritra FARAHALY ANDRIAMBAHOAKA, Armand CONTRÉRAS, Alice CHARTON.

Le contrôle peut être perçu de différentes manières. Envahissant ou peu présent, il est mis en œuvre afin de maîtriser les risques et de pérenniser la stabilité d'une organisation. Notre balance dite dés-équilibrée, évoque l'ensemble des aléas contre lesquels le contrôleur tente de lutter. Malgré ses efforts, il ne peut assurer une maîtrise complète des risques. Nous vous mettons donc au défi d'atteindre cet équilibre en vous mettant dans la peau du contrôleur. A vos louches !

Une réussite normée. Bois, liège, métal, punaises, fils de laine
Agathe DEVAMBEZ, Manon POLVANI, Joana GEORGIEVA, Hanna SLOBODYANYUK, Yosr Nour BOUDAYA, Romain PERDEREAU.

Nous nous sommes souvent demandés ce qu’était la réussite ; comment elle pouvait être définie. Cette œuvre est l’illustration de la réussite sous le regard d’un auditeur. Le triangle, symbole d’harmonie et d’équilibre, est la norme dans laquelle la réussite professionnelle, personnelle et sociale coexistent. Les différentes définitions de la réussite ne sont pas indépendantes mais bien imbriquées les unes aux autres ; mais peut-on être certain de ce qui les sépare ? La réussite pour quelqu’un est-elle la même pour une autre personne ? Pour cette œuvre nous vous invitons à faire un choix : le choix de votre réussite. Demandez-vous où sont situés vos objectifs de réussite et venez répondre à cette question en marquant cette œuvre de votre empreinte. Peut-être qu’à la fin la réussite esthétique prendra-t-elle le pas sur la réussite statistique ?

Dilemme. Tampon encreur, impressions numériques, bois, poulies, ficelle
Audrey HUYNH, Yacine THIAM, Olivier PARIENTI, Sarah LOERTSCHER.

Auditeur et Audité entretiennent des relations complexes, dont il peut résulter un climat de tension. La situation délicate dans laquelle se trouve l’auditeur tient principalement au lien pécuniaire qui le lie à son client. En effet, sa dépendance financière est susceptible de peser sur l’objectivité de l’auditeur dans sa mission de certification, et met à l’épreuve sa déontologie. Celui-ci se retrouve en proie à un choix éthique : accepter de certifier une anomalie pour ne pas perdre son client. Et vous, serez-vous tenté ?

L’audit, enjeu de société. Bois, métal, coupures de journaux, paillettes, balles de ping-pong.
Emma SCHETTINI, Lisa BALANDRAUX, Naomi LUVUNGO, Tam DONG, Farouk HADJ ROMDHANE, Mohamed BOUNZAR.

Pensez-vous être à votre place ? Cette question vous a-t-elle seulement traversé l’esprit ? Aujourd’hui si nous sommes prêts à traverser différentes étapes, parfois longues et compliquées, c’est pour répondre à cette question. Il s’agit d’un jeu où chaque décision nous rapproche un peu plus de notre objectif. Ce labyrinthe matérialise les différentes situations auxquelles une personne peut être confrontée au cours de sa carrière : échouer, rebondir, choisir. Peu importe, un nouveau départ est toujours possible. L’audit représente un outil temporaire pour expérimenter un panel d’activités large et rester en constante évolution. Il nous permet de différer notre choix, de nous laisser le temps de découvrir le chemin de vie qui nous correspond vraiment. « Etre ici pour être ailleurs » …

Ceci n’est pas une imposture. Photos numériques, spots lumineux, moquette rouge, panneaux en bois, tissu.
Mathilde MOUROCQ, Karim AZBAIR, Jeson FONSECA, Antoine DE SAILLY, Vincent LORTHOLARY, Claire GUÉGNAUD

Quelle vision peut-on porter sur le métier de l’audit ? Cette interrogation nous a amené à remettre en question nos futurs emplois. En effet, dans le cadre de sa fonction, l’auditeur contrôle et analyse différents secteurs et entreprises. Cette multiplicité d’évaluation peut remettre en cause sa légitimé. Est-il à même d’émettre une opinion dans un secteur ou un métier qu’il ne maîtrise que partiellement, n’étant pas spécialiste ? Nous avons souhaité porter un regard critique sur la fonction d’auditeur en nous posant la question suivante : l’auditeur est-il un imposteur ?

Team en carton. Cartons, palettes, bouteilles en plastique, vidéo
Marie-Cécile MELSHEIM, Clémentine SUEUR, Mathilde PETIT, Tishanie FERNANDO

Le travail en équipe induit une certaine dépendance vis-à-vis des autres. Comme pour la construction d’une maison, un auditeur ne peut réaliser sa mission seul. Il doit donc l’accepter et faire en sorte de collaborer avec différents acteurs afin de pouvoir avancer, construire, peindre, bâtir, enduire et porter des cartons, ce qui peut parfois être difficile. Si un membre de l’équipe est défaillant, toute l’équipe subira les conséquences.